My bettane desseauve

  • 0

L´ÉTAIN PUR A LA CONQUÊTE DU VIN

Aujourd’hui, les capsules en étain habillent 3 % des bouteilles de vin. Organisés en une association  dédiée, les professionnels du secteur ont pour ambition de faire grimper ce chiffre jusqu’à 8 %. Un label « Etain Pur » authentifiera désormais les véritables capsules en étain,
ce matériau noble – certainement le premier métal exploité par l’homme (en lire plus ici) – dont l’usage n’est plus réservé à la seule création d’objets d’art. Utilisé dans les secteurs de la mode, du parfum ou des arts de la table, l’étain est présent à raison de 600 millions de capsules sur le marché du vin, par ailleurs dominé à 80 % par les capsules PVC et en “complexe”, c’est-à-dire composées d’une couche de polyéthylène entre deux couches d’aluminium.

Contrairement à ces deux dernières, les capsules en étain sont réalisées d’une seule pièce.
Issues d’un matériau d’une grande pureté et d’un savoir-faire unique, elles s’ajustent parfaitement à toutes les formes de bouteilles et longueurs de cols. Souple et malléable, l’étain ne durcit pas, évitant tout risque de coupure à l’ouverture de la bouteille. Enfin, et ce n’est pas la moindre de ses qualités,
ce matériau autorise un recyclage à l’infini et les déchets générés lors de la production sont immédiatement réintégrés au processus de fabrication. C’est avec ces arguments (et d’autres encore, du graphisme à la lutte anti-contrefaçon) que  « Etain Pur »souhaite imposer la capsule en étain pur
« comme la marque de distinction des vins fins et des spiritueux d’exception ».

Bien que soumises aux aléas du cours de l’étain, qui ont un impact sur le coût de la capsule, les opportunités de développement envisagées par les producteurs seront soutenues par le label ci-contre, inspiré du symbole chimique de l’étain. Il permet d’authentifier les véritables capsules en étain et d’en certifier la provenance et figurera dorénavant sur les capsules ou les contre-étiquettes délivrées par les membres du comité. Un plan de communication sur trois ans est également prévu, pour sensibiliser les producteurs autant que les consommateurs. Un site web est déjà en ligne ici et des collerettes expliquant ce label seront accrochées au col des bouteilles lors de partenariats avec les producteurs.

LA RÉDACTION
2014 September 29

Comments are closed.